Honoré de Balzac

Né à Tours, mais parisien dès ses 15 ans, Honoré de Balzac veut devenir écrivain. Monstre de travail, il s'attelle à la tâche et écrit quantité d'ouvrages, tout en menant en parallèle ses aventures d'entrepreneur éclectique et d'indéfectible amoureux. Paris sera toute sa vie le théâtre de ses tourments. Il y résidera jusqu'à son dernier jour.

TOUS LES LIEUX

En jaune, les lieux les plus intéressants

1Rue du Temple

122, rue du Temple - 75003 Paris

Né en 1799 à Tours, Balzac arrive à Paris avec ses parents en 1814.
La famille Balzac s'installe au 40 de la rue du Temple (actuel 122). Elle va habiter là jusqu'en 1819.

Balzac vit en fait peu de temps chez ses parents. Sa mère ne l'aime pas et le place à l'extérieur.
Dès 1814, il est envoyé à la pension Lepître au 37, rue de Turenne, dans le 4ème arrondissement.

2Rue de Thorigny

5, rue de Thorigny - 75003 Paris

En 1815, Balzac est envoyé à l'institution Ganser et Beuzelin, dans l'hôtel Salé aujourd'hui occupé par le musée Picasso, au 5 rue de Thorigny.

A partir de 1816, Balzac suit aussi des cours au Lycée Charlemagne, situé 13 rue Charlemagne.
Il est interne.

3Rue Coquillière

42, rue Coquillière - 75001 Paris

En 1816-17, Balzac est clerc de notaire à l’étude Guillonnet-Merville, 42 rue Coquillière, en même temps qu’il poursuit ses études en droit et en philosophie à la Sorbonne.

4Rue de Lesdiguières

9, rue de Lesdiguières - 75004 Paris

Balzac occupe une petite chambre mansardée d’août 1819 à janvier 1821, au 9 rue de Lesdiguières.
Il a obtenu son baccalauréat de droit en janvier 1819 et a déclaré à ses parents qu’il voulait être écrivain.
Ces derniers lui donnent 2 ans pour percer.

5Rue Portefoin

17, rue Portefoin - 75003 Paris

En 1819, la famille s'installe à Villeparisis, mais garde un pied-à-terre parisien au 17 rue Portefoin. Honoré y séjourne lorsqu’il n’est pas à Villeparisis.
C’est là que, poussé par Auguste Le Poitevin de l’Egreville dont il a fait connaissance, il co-écrit des romans à la chaîne (une vingtaine en 1822) sous différents pseudonymes -  Lord R'hoone, Horace de Saint-Aubin. Cela rassure ses parents : il gagne un peu sa vie, sans souiller le nom de Balzac.

Juste à côté, au 3 rue Portefoin,  les Berny - amis et voisins des Balzac à Villeparisis - ont leurs quartiers d’hiver. Dès 1822, Mme de Berny - Laure, 44 ans et mère de 7 enfants - et Honoré, alors âgé de 23 ans, deviennent amants. Ils le resteront jusqu'en 1833.

6Rue du Roi Doré

7, rue du Roi Doré - 75003 Paris

Balzac habite 7 rue du Roi Doré entre 1822 et 1825, chez ses parents rentrés de Villeparisis.

En 1822, il signe son premier contrat avec le libraire-éditeur Pollet, qui réside alors a36 rue du Temple.

7Rue de Tournon

2, rue de Tournon - 75006 Paris

Balzac habite entre 1824 et 1826 au dernier étage de l’hôtel Châtillon - 2 rue de Tournon - encore debout aujourd’hui. Il se consacre à l’écriture depuis 1819 mais peine à trouver sa voie.
L'année suivante, il devient éditeur et signe deux contrats pour la publication des œuvres de La Fontaine et de Molière.

2, rue de Tournon
2, rue de Tournon

8Rue Visconti

17, rue Visconti - 75006 Paris

En juin 1826, Balzac reçoit le brevet d'imprimeur. Il s'installe, 17 rue des Marais-Saint-Germain (aujourd'hui 17, rue Visconti), chez Henri de Latouche.
Son ami lui aménage une garçonnière au premier étage, où Balzac peut recevoir Mme de Berny. La demeure offre, au rez-de-chaussée, un espace assez vaste pour installer l'imprimerie dont il a fait l'acquisition grâce aux 45 000 francs prêtés par sa maîtresse.
Il s'associe bientôt avec un jeune typographe, André Barbier, débauché d'une autre imprimerie.
Une plaque commémorative est visible à l'entrée, au niveau du 1er étage.

9Rue Cassini

1, rue Cassini - 75014 Paris

En 1828, assailli par ses créanciers, Balzac se réfugie au 1 de la rue Cassini, logement que son beau-frère Surville a loué pour lui dans le quartier de l’Observatoire de Paris.
L'imprimerie qu'il avait créée avec son associé Barbier est liquidée.
Balzac va habiter à cette adresse jusqu'en 1834.
Il commence à fréquenter les salons, et séjourne souvent en Suisse.

10Avenue d'Iéna

9, avenue d'Iéna - 75016 Paris

Le train de vie luxueux de Balzac dépasse de loin ses revenus et, après quelques années, il croule sous des dettes énormes, malgré l’argent que lui rapporte son énorme production littéraire. Il est l'écrivain le plus lu de l'époque.
En mars 1835, il va se cacher provisoirement au 13, rue des Batailles - qui correspond au 9 avenue d'Iéna d'aujourd'hui - tout en gardant son logement de la rue Cassini. 

En 1836, Balzac est pourchassé par la Garde nationale pour ne pas avoir respecté ses tours de garde. Il est finalement arrêté dans son logement de la rue Cassini, le 27 avril, et incarcéré jusqu'au 4 mai dans la prison de la Garde nationale, située 30, rue des Fossés-Saint-Bernard.
Rapidement libéré, il doit cependant encore échapper à ses créanciers.

11Rue de Richelieu

108, rue de Richelieu - 75002 Paris

En 1837, Balzac occupe un petit pied à terre au 22, rue de Provence. En fait, il s'agit d'une simple chambre meublée, dans laquelle il n'habite pratiquement jamais.
L'adresse héberge aujourd'hui les locaux de la Poste.

En octobre de la même année, il finit par délaisser tous ses appartements (rue Cassini et rue des Batailles) pour séjourner dans un pied à terre, caché sous les combles chez son tailleur, au 108 rue de Richelieu. Il y reste jusqu'en novembre 1840.
Pour payer ses dettes envers son tailleur - le dénommé Buisson - Balzac fait sa "promotion" dans quelques-uns de ses romans, inaugurant ainsi, d'une certaine manière, la publicité rédactionnelle.

12Rue Raynouard

47, rue Raynouard - 75016 Paris

En 1840, Balzac habite en banlieue, à Ville d'Avray où il achète une maison.
En même temps, à partir d'octobre, il s'installe, sous le nom de "Madame de Breugnol", au 19 rue Basse à Passy - aujourd'hui 47 rue Raynouard - dans un logement à deux issues où l’on n'est autorisé à pénétrer qu’en donnant un mot de passe.
Aujourd'hui les deux accès existent toujours : un par la rue Raynouard en haut, l'autre par la rue Berton en bas.
La maison a été transformée en musée, disposant d'un petit jardin accessible au public, avec vue imprenable sur Paris et statue de Balzac en bonne place.

13Rue Balzac

22, rue Balzac - 75008 Paris

Evelyne Hanska est issue de la noblesse polonaise, mariée à un maréchal vivant en Ukraine, érudite et admiratrice de Balzac. En 1831, elle échange avec lui des courriers. Au cours des dix-huit ans qui suivent, Balzac lui enverra 414 lettres. Dès la troisième, il lui déclare un amour indéfectible, alors même qu'il ne l'a jamais vue.
En 1841, à la mort de Venceslas Hanski, le mari de Evelyne, Balzac espère épouser sa veuve. Elle y consent finalement en 1850.
Balzac veut aménager pour sa future épouse un palais digne d’elle. Pour cela, dès septembre 1846, il achète, avec l’argent de la-dite comtesse, la chartreuse Beaujon, une dépendance de la folie Beaujon, située au 14 rue Fortunée (aujourd’hui  22, rue Balzac).

Six mois après son mariage, Balzac meurt à cette adresse le 18 août 1850, à 11h30 du soir.
Sa dépouille est exposée à la Chapelle St Nicolas du Roule, attenante à la folie Beaujon, au 193 rue du Faubourg St Honoré. La chapelle a disparu depuis.
Les obsèques de Balzac ont lieu le 29 août 1850 à l'église St Philippe du Roule : 9, rue de Courcelles.
Victor Hugo prononce l'oraison funèbre.

Aujourd'hui, on trouve plusieurs traces de Balzac dans la rue qui porte son nom : l'hôtel Balzac, au 6 ; le café Balzac, au 29 ; et le cinéma Balzac - salle historique - au 1.
Et juste à côté se trouve la statue réalisée par Falguière.

14Père Lachaise

16, rue du Repos - 75020 Paris

Balzac est inhumé au cimetière du Père Lachaise. Division 48.
Le buste sur la tombe est l'oeuvre de Pierre-Jean David d'Angers. Elle est ornée d'une plume et d'un exemplaire de la Comédie humaine.
Son épouse - Evelyne Hanska - l'y rejoindra en 1882.

15Rue Tournefort

30, rue Tournefort - 75005 Paris

Le 30, rue Tournefort est le lieu où Balzac situe la pension Vauquer dans le Père Goriot.
D'autres la voient plutôt au 45, rue Lhomond, juste derrière.
Entre les deux, la place Lucien Herr et son petit jardin.

16Rue des Grands Augustins

7, rue des Grands Augustins - 75006 Paris

Sur la façade du 7 rue des Grands Augustins, on peut voir une plaque qui fait référence à l'oeuvre de Balzac.

Plaque
Plaque

17Rue Bonaparte

6, rue Bonaparte - 75006 Paris

Au 6 rue Bonaparte, se trouve l'officine Buly, dont Balzac s'est inspiré pour son roman "César Birotteau".
Une plaque sur le façade y fait référence.

18Boulevard Raspail

136, boulevard Raspail - 75006 Paris

Le Monument à Balzac est exposé depuis 1939 sur le terre-plein central du boulevard Raspail, presque à l'angle du boulevard Montparnasse.

L'histoire de cette statue est épique.
Elle est commandé, en 1891, par Zola - président de la Société des gens de lettres - un demi-siècle après la mort de Balzac.
Commencent alors pour Rodin quatre longues années de gestation. Il hésite sur le vêtement, pour finalement étudier diverses positions de nus.
Il trouve enfin la structure de la figure en 1895.
Lorsque le plâtre est exposé au Salon de 1898, les critiques se déchaînent : on raille le bloc informe. La Société refuse cette oeuvre en rupture totale avec les codes en vigueur pour un monument commémoratif. 
Rodin reprend alors la statue, rend l'argent, et refuse toutes les propositions d'achat.
Ce n'est qu'en 1939 qu'un bronze est inauguré à Paris, boulevard Raspail.

Le Monument à Balzac
Le Monument à Balzac

19Avenue de Friedland

12, avenue de Friedland - 75008 Paris

Pour remplacer la statue controversée de Rodin, une autre statue de Balzac est commandée à Alexandre Falguière, toujours par la Société des gens de lettres.
Elle est érigée sur l'avenue de Friedland en 1902.

Statue avenue de Friedland
Statue avenue de Friedland

20Boulevard des Invalides

13, boulevard des Invalides - 75007 Paris

On retrouve une copie de la statue de Balzac par Rodin dans la station de métro Varenne, sur la ligne 13, quai Châtillon-Montrouge, au 13 boulevard des Invalides.

Statue à la station Varenne
Statue à la station Varenne

21Musée Rodin

77, rue de Varenne - 75007 Paris

Au musée Rodin, dans le jardin, tout de suite en entrant sur la droite, on peut voir "le Monument à Balzac".

Et à l'intérieur du musée : plusieurs études et travaux préparatoires de la statue.
Une salle au premier étage est même partiellement consacrée à Balzac.

22Musée d'Orsay

1, rue de la Légion d'Honneur - 75007 Paris

Au musée d'Orsay, on retrouve une copie du "Monument à Balzac", en plâtre.

Le Monument à Balzac
Le Monument à Balzac

23Jardin du Luxembourg

Jardin du Luxembourg - 75006 Paris
Dans le Jardin du Luxembourg, non loin de l'entrée côté Boulevard St Michel, on croise une statue en bronze de Zacharie Astruc, intitulée "Le marchand de masques".
Sur le socle, parmi les masques, un est à l'effigie de Balzac.

24Petit Palais

7, avenue Winston Churchill - 75008 Paris

Le musée des Beaux-Arts du Petit Palais conserve, dans ses collections, un buste de Balzac, sculpté par Rodin.

Attention : ce buste n'est pas toujours présenté au public.

Buste de Balzac
Buste de Balzac

25Le Procope

13, rue de l'Ancienne Comédie - 75006, Paris
Balzac fréquentait le Procope, réputé pour être aujourd'hui le plus vieux restaurant de Paris.
Son nom figure d'ailleurs sur la façade, sur une plaque mentionnant les personnalités célèbres qui l'ont accompagné.
Plaque sur la façade
Plaque sur la façade

26Bibliothèque Ste Geneviève

10, place du Panthéon - 75005 Paris

Sur la façade de la bibliothèque Ste Geneviève, on trouve le nom de Balzac gravé dans la pierre parmi d'autres écrivains célèbres.

Profiter de votre visite pour aller voir la salle de lecture de la bibliothèque.

27Musée Carnavalet

16, rue des Francs Bourgeois - 75004 Paris

Au musée Carnavalet, on peut voir différents objets relatifs à Balzac : photos, médaillon, portrait...
Attention toutefois : le musée est fermé pour travaux jusqu'à fin 2019.

28Lycée Balzac

118, boulevard Bessières - 75017 Paris

Un lycée de Paris porte le nom de Balzac, à côté de la Porte de Clichy.

Lycée Balzac
Lycée Balzac

29Rue de la Convention

201, rue de la Convention - 75015 Paris
Au 201, rue de la Convention, le torréfacteur "Cafééries de Paris" propose le café de Balzac, dont on dit qu'il en buvait plus de 50 tasses par jour.
Des ouvrages consacrés à Balzac illustrent la vitrine.
2018-11-19 13:07:00