Charles de Gaulle

"Paris outragée, Paris brisée, Paris martyrisée, mais Paris libérée".
Cette phrase célèbre du Général de Gaulle, prononcée le 25 août 1944 fait aujourd'hui partie du patrimoine historique de la Capitale. Difficile d'imaginer Paris sans De Gaulle, tant cette ville, qu'il portait en haute estime, a été le théâtre des grands événements de sa vie.

TOUS LES LIEUX

En jaune, les lieux les plus intéressants

1Avenue de Breteuil

15, avenue de Breteuil - 75007 Paris

Charles de Gaulle naît à Lille le 22 novembre 1890, dans la maison de ses grand-parents maternels, au 9 de la rue Princesse.
Baptisé sur le champ, il retourne rapidement à Paris, dans la demeure familiale située au 15, avenue de Breteuil.

2Avenue Duquenne

24, avenue Duquesne - 75007 Paris

En 1893, les parents de Gaulle déménagent au 24, avenue Duquesne.
C'est là que naissent les deux derniers frères de Charles : Jacques et Pierre.

3Rue de Grenelle

44, rue de Grenelle - 75007 Paris

De 1896 à 1900, Charles est en primaire chez les frères, à l'école St Thomas d'Aquin, 44 rue de Grenelle.
Le bâtiment a été détruit et remplacé par le lycée St Thomas d’Aquin. Pour rappeler la présence de Charles de Gaulle en ces lieux, une plaque commémorative a été posée dans le hall d'accueil, en face de l'entrée, au-dessus des portes qui mènent à la cour.

Pendant cette période, la famille de Gaulle s'installe rue de Staël, derrière le lycée Buffon, en 1899. Charles découvre l'électricité et l'ascenseur. Il le prend seul et se fait gronder. 
Puis, nouveau déménagement, rue Lecourbe cette fois.
Difficile, dans les 2 cas, de savoir exactement où...

4Rue de Vaugirard

383, rue de Vaugirard - 75015 Paris

En 1901, le père de Charles - Henri - est nommé professeur de philosophie au collège de l'Immaculée Conception, au 391 rue de Vaugirard.
Pour la rentrée 1902, il loue une maison dans l'enceinte de l'établissement, au niveau de l'actuel 383.
Charles est élève du collège entre 1901 et 1906. Il fait sa première communion, le 16 mai 1901, dans la chapelle de l'Immaculée Conception.

Aujourd'hui, les locaux sont occupés par l'Université de Panthéon-Assas.

5Place du Président Mithouard

3, place du Président Mithouard - 75007 Paris

En 1908, la famille de Gaulle s’installe 3, place du Président Mithouard, à coté de l'église St François-Xavier.

En octobre 1908, Charles rejoint le collège Stanislas - 22, rue Notre Dame des Champs dans le 6ème - pour préparer le concours d’entrée à l’École militaire de Saint-Cyr.

Plus tard, en janvier 1922, le fils de Charles - Philippe - sera baptisé là.
Aujourd'hui, le jardin sur la droite de l'église (quand on lui fait face) porte le nom du frère résistant de Charles : Pierre de Gaulle.

6Hôtel Lutetia

45, boulevard Raspail - 75006 Paris

Au 45 boulevard Raspail, se trouve l'hôtel Lutetia : un lieu cher à Charles de Gaulle.

C'est là qu'il aurait passé sa nuit de noces, le 6 avril 1921 au soir, après avoir épousé Yvonne Vendroux, le jour même à Calais.
C'est là qu'il réside souvent lorsqu'il vient à Paris à la fin des années 30. ll y aurait même abandonné sa cantine en 1940, avant de partir à Londres. Elle lui sera restituée à la Libération.
A la Libération justement, De Gaulle réquisitionne l'hôtel pour un faire un lieu d'accueil des déportés de retour des camps.

7Boulevard de Grenelle

99, boulevard de Grenelle 75015 Paris

En mai 1921, le jeune couple s’installe dans un pavillon au 99, boulevard de Grenelle. L'appartement est petit et peu confortable. Il ne dispose que d'un seul point d'eau courante.
Le pavillon n'existe plus aujourd'hui, remplacé par un grand immeuble.

8Square Desaix

14, square Desaix - 75015 Paris

A la fin de 1921, les De Gaulle quittent leur appartement du boulevard de Grenelle pour aller juste à côté, au 14 square Desaix.
L'appartement au 6ème étage est plus spacieux, et il dispose de 5 pièces.

14, square Desaix
14, square Desaix

9Ecole militaire

1, place Joffre - 75007 Paris

Entre 1922 et 1924, Charles de Gaulle est à l'école militaire, où il suit les cours de l'Ecole de guerre. Ses résultats ne sont pas excellents, il est en conflit avec ses supérieurs dont il conteste l'approche stratégique. Il est alors soutenu par Pétain qui fait en sorte de réévaluer ses notes.

En 1925, il est d'ailleurs recruté par ce dernier dans son cabinet au Conseil supérieur de la guerre, situé 4 bis boulevard des Invalides. Il est chargé de préparer la rédaction d'un ouvrage sur l'histoire du soldat qui aidera à soutenir la candidature de Pétain à l'Académie Française.
Chaque matin, il traverse le Champs de Mars pour aller travailler.

Quelques années plus tard, entre 1931 et 1936, de Gaulle est affecté au secrétariat général de la Défense nationale, au sein des bâtiments des Invalides, accessibles par le 51, boulevard de la Tour-Maubourg.

10Boulevard Raspail

110, boulevard Raspail - 75006 Paris

Entre 1932 et 1937, Charles habite avec toute sa famille au 110 boulevard Raspail, au 2ème étage.
Lui et son épouse, Yvonne, ont alors 3 enfants : Philippe, Elisabeth et Anne.

Une plaque est posée sur la façade de l'immeuble, ainsi qu'une autre, commémorative de l'Appel du 18 juin.

11Hôtel de Brienne

14, rue Saint-Dominique - 75007 Paris

Nommé général le 1er juin 1940, Charles de Gaulle devient quelques jours plus tard sous-secrétaire d’État à la Défense nationale et à la Guerre, dans le gouvernement de Paul Reynaud. Il est basé à l'hôtel de Brienne, le ministère de la Guerre.

La défaite et la guerre vont l'en chasser pendant 4 ans.

Le 25 août 1944, dès la reddition allemande signée, de Gaulle se réinstalle immédiatement au ministère de la Guerre, dans le bureau du 1er étage qu’il avait occupé jusqu’au 10 juin 1940, voulant marquer par cet acte que la parenthèse du régime de Vichy était refermée.
Il y restera comme chef du gouvernement provisoire de la République française jusqu'en 1946, date à laquelle il se retire de la vie politique.

Aujourd'hui, l'hôtel de Brienne se visite... mais uniquement lors des Journées du Patrimoine.

12Hôtel de Ville

Place de l'Hôtel de Ville - 75004 Paris

Le 25 août 1944, Paris est libéré !
De Gaulle se rend d'abord, dans l'après-midi, à la gare Montparnasse pour rencontrer le général Leclerc qui vient d'enregistrer la reddition du général allemand von Choltitz. Puis rue de Lutèce, à la Préfecture de Police.
Et vers 19h15, il apparaît à l'Hôtel de Ville dans son uniforme kaki où il prononce sa célèbre allocution  -"Paris outragé, Paris brisé, Paris martyrisé, mais Paris libéré !" - avant de saluer la foule massée sur l'esplanade depuis une fenêtre dont il a enjambé la barre d'appui.

Ce lieu est tellement lié au Général de Gaulle qu'il faut y aller, pour voir la fenêtre où cela s'est passé.
En outre, on peut aussi voir deux plaques commémoratives de ces évènements.

13Champs Elysées

Avenue des Champs-Élysées - 75008 Paris

Plusieurs évènements marquants en lien avec de Gaulle se sont déroulés sur les Champs Elysées.

Le 11 novembre 1940, en pleine occupation allemande, plusieurs milliers d'étudiants se rassemblent sur les Champs Elysées pour une manifestation de soutien à de Gaulle, "l'homme qui ne voulut jamais capituler et ne désespéra pas de la Patrie". 
Elle est violemment réprimée, les victimes sont nombreuses.
En 1954, le président Coty fait poser une plaque commémorative au 156, avenue des Champs Elysées, à la sortie du RER.

Le 26 août 1944, le général de Gaulle descend les Champs Elysées le lendemain de la libération de Paris. Une statue du Général, érigée en novembre 2000, rappelle ce moment sur la place Clémenceau.

Le 30 mai 1968, suite à son intervention à la radio, une immense manifestation de soutien à de Gaulle se rassemble sur les Champs Elysées. Elle marque la fin des évènements de mai 68.

14Angle avenue Mozart - rue Georges Sand

113, avenue Mozart - 75016 Paris

En février 1947, de Gaulle a quitté le pouvoir et il cherche des locaux à Paris. C'est son beau-frère, Jacques Vendroux, qui va lui prêter un moment son appartement, situé à l'entresol, à I'angle de I'avenue Mozart et de la rue George Sand.
De Gaulle y restera peu de temps.

Angle de I'avenue Mozart et de la rue George Sand
Angle de I'avenue Mozart et de la rue George Sand

15Rue de Solférino

5, rue de Solferino - 75007 Paris

En 1947, le général de Gaulle installe le parti qu'il vient de créer - le RPF - au 5 rue de Solférino, au 1er étage. Il achète les locaux en viager.
En 1953, suite à un échec électoral, le RPF est mis en sommeil, puis définitivement dissous en 1955. De Gaulle se retire de la vie politique pour la seconde fois, pour ce qui sera sa traversée du désert.
Il continue toutefois de travailler dans ces locaux jusqu'à son retour aux affaires en 1958.

Aujourd'hui, le bâtiment abrite la Fondation Charles de Gaulle. Il est possible de le visiter, sur rendez-vous.
Appeler pour cela le 01 44 18 66 77, et recommandez-vous de Sweetvisite.
La visite vaut le coup. On peut voir le bureau de Charles de Gaulle, conservé en l'état. Et différents objets personnels ou historiques ayant appartenu au Général.

16Hôtel La Pérouse

36, rue Jean Giraudoux - 75016 Paris

Au 36 rue Jean Giraudoux, se trouve l'hôtel La Pérouse où le Général de Gaulle avait installé ses bureaux en 1958, alors qu'il préparait son retour au pouvoir.
C'est là qu'il recevait ses invités, dans la suite 24, au 2ème étage.

17Palais d'Orsay

1, rue de la Légion d'Honneur - 75007 Paris

C'est au Palais d'Orsay que, le 19 mai 1958, le général de Gaulle tient une conférence de presse dans la salle des fêtes du Palais, attenant à droite à la gare d'Orsay. Il se déclare prêt à assumer les pouvoirs de la République. Alors qu'un journaliste l'interroge sur ses intentions, il lui rétorque son célèbre : "Pourquoi voulez-vous qu'à 67 ans, je commence une carrière de dictateur ?".
Le 1er juin 1958, le général de Gaulle devient le dernier président du Conseil de la IVe République. Il reçoit des députés les pleins pouvoirs, et œuvre pendant l’été 1958 à la rédaction d’une nouvelle Constitution.

Aujourd'hui, la gare d'Orsay est devenue le musée d'Orsay. Et la salle des fêtes a été conservée.

18Place de la République

Place de la République - 75003 Paris

Le 4 septembre 1958, le général de Gaulle présente le projet de Constitution qui sera soumis par référendum au peuple français le 28 septembre suivant. Il fait cela lors d'une réunion en plein air, place de la République. C'est là qu'il lancera à la foule "Je vous demande de répondre Oui". et la foule de répondre à tue-tête : "Ouiiiiii !...".
Promesse tenue : la Constitution sera bien adoptée, ouvrant la voie à la Vème République.
Une partie de la Gauche manifeste son opposition à ce qu'elle considère être un coup d'Etat.

19L'Elysée

55, rue du Faubourg Saint-Honoré - 75008 Paris

Le 8 janvier 1959, se déroule à l'Elysée la cérémonie d'investiture du général de Gaulle. Il est le premier Président de la Vème République.

C'est également à l'Elysée qu'il signe, le 22 janvier 1963, avec le Chancelier allemand Adenauer le Traité de l'Elysée qui scelle la réconciliation entre la France et l'Allemagne.

20Sénat

15, rue de Vaugirard - 75006 Paris

Après la crise de mai 68, de Gaulle lance en avril 69 un référendum sur la régionalisation et la réforme du Sénat. Il annonce clairement qu'en cas de réponse négative du peuple, il cessera aussitôt d'exercer ses fonctions.
Le 27 avril, le Non obtient 52% des suffrages. Le lendemain le général de Gaulle démissionne et se retire à Colombey-les-Deux-Eglises.
Il part peut de temps après se reposer en Irlande. Il ne reviendra plus jamais à Paris.

21Notre Dame de Paris

6, parvis Notre Dame - Place Jean-Paul II - 75004 Paris

Le général de Gaulle s'éteint à Colombey le 9 novembre 1969 dans la soirée. Il y est inhumé.
Le 12 novembre, une cérémonie d'obsèques est organisée à Notre Dame, en présence de nombreuses personnalités et des grands dirigeants de la planète.

Le 25 août 1944, jour de la Libération de Paris,  en fin de journée, de Gaulle était venu se recueillir à Notre Dame. Ce jour là, des coups de feu avaient éclaté alors que le Général - imperturbable - entrait dans la cathédrale.

Le 15 avril 2019, Notre-Dame a été ravagée par un violent incendie. Les visites de la cathédrale sont donc suspendues pour un bon moment...

22Place Charles de Gaulle - Etoile

Place Charles de Gaulle - 75008 Paris

Le 13 novembre 1970, soit un an après la mort du Général, la place de l'étoile est rebaptisée place Charles de Gaulle - Etoile. Aujourd'hui, l'Etoile a même disparu. La station de métro s'appelle aussi "Charles de Gaulle - Etoile"

Sous l'Arc de Triomphe, on peut voir une plaque reproduisant l'Appel du 18 juin 1940.
Plaques qu'on retrouve, dans un format différent, à différents endroits dans Paris : 8 place Vendôme, 40 rue du Général-Delestraint, à Denfert-Rochereau, ou dans la Mairie du XVIème par exemple.
Une autre plaque, posée en 2010 sous l'Arc de Triomphe, rappelle la manifestation de soutien à De Gaulle organisée par les étudiants à Paris, le 11 novembre 1940.

23Musée de l'Armée

Place des Invalides - 75007 Paris

Au musée de l'Armée, situé dans la Cour des Invalides, on trouve évidemment de nombreuses références à De Gaulle.
De même qu'au musée de l'Ordre de la Libération, intégré au musée de l'Armée.
En outre, un Historial Charles de Gaulle, lui aussi intégré au musée de l'Armée, est entièrement consacré au Général.
Il s'agit d'un espace multimédia interactif dans lequel on mène sa visite à travers 400 documents audiovisuels.

Enfin, au premier étage de la Cour des Invalides, dans la galerie extérieure, on peut voir une plaque dédiée aux Cadets de France avec un hommage du Général de Gaulle.

24Hôtel de la Monnaie

11, quai de Conti - 75006 Paris

A l'Hôtel de la Monnaie, on trouve plusieurs pièces à l'effigie de Charles de Gaulle.
Et dans la boutique, au rez-de-chaussée, une vitrine lui est consacrée.

25Musée de la Légion d'honneur

2, rue de la Légion d'Honneur - 75007 Paris

Au musée de la Légion d'honneur, on trouve une réplique de la statue du Général de Gaulle installée sur les Champs Elysées, ainsi que plusieurs représentations de Général.
Elles se situent au premier étage, dans la salle consacrée à l’ordre national du Mérite, créé en 1958 à l'initiative du Général à l'occasion d’une large réforme du système des décorations, engagée à l’époque.

Le Palais de la Légion d'honneur - ou Hôtel de Salm -  juste derrière, est accessible par le 64 rue de Lille. Il ne se visite qu'à l'occasion des Journées du Patrimoine. On y trouve un buste de De Gaulle dans le salon des Grands Chanceliers, et un portrait du Général dans un autre salon.

26Musée de l'Homme

17, place du Trocadéro et du 11 Novembre - 75016 Paris

Au musée de l'Homme, se trouve un buste de De Gaulle, entre ceux de Marianne et de Louis XIV.

Le musée de l'Homme est connu pour avoir été le siège du premier réseau de Résistance dans Paris, dès 1940.

27Musée Grévin

10, boulevard Montmartre - 75009 Paris
Le Général de Gaulle est présent au musée Grévin, debout dans une jeep.

28Musée Carnavalet

16, rue des Francs Bourgeois - 75003 Paris

Le musée Carnavalet possède un document rare, écrit par De Gaulle lui -même, daté du 25 août 1944, qui reprend presque mot pour mot les termes du discours prononcé à l'Hôtel de Ville.
Il semble qu'il l'a écrit a posteriori, comme une trace qu'il souhaitait conserver.

Attention : le musée est fermé pour travaux jusqu'à fin 2019.

Manuscrit du Général de Gaulle
Manuscrit du Général de Gaulle

29Pont Charles de Gaulle

66, quai d'Austerlitz - 75013 Paris

Inauguré en 1998, le pont Charles de Gaulle est le plus récent des ponts routiers de Paris.

On peut aussi citer le lycée Charles de Gaulle, situé tout près du Père Lachaise, dans une ruelle pavée : au 17, rue Ligner, dans le 20ème. Il s'agit d'un établissement d'enseignement professionnel.

30Mister P

11, place du Tertre - 75018 Paris

Mister Primo ou "Mister P" est un jeune street-artist originaire de Lille, comme le Général de Gaulle qui est devenu son personnage fétiche.
Partout où il passe, il le représente, toujours avec le même graffiti, inspiré d'une affiche de mai 68.
A Paris, on le retrouve en de nombreux endroits.

Nous en avons repéré quelques-uns :
- 11, place du Tertre (18ème)
- 22, rue Houdon (18ème)
- 74, rue des Martyrs (18ème)
- place Maurice Chevalier, à l'angle avec la rue Julien Lacroix (20ème)
- 1, rue Drevet (18ème)
- 5, rue des Mauvais Garçons (4ème)
- 5, rue Saint Croix de la Bretonnerie (4ème).
Et bien d'autres encore que nous vous laissons découvrir par vous même...

31Au Plat d'Etain

16, rue Guisarde - 75006 Paris

Enfant, Charles de Gaulle venait acheter des petits soldats de plomb dans ce magasin spécialisé.
Ouvert en 1775, il est aujourd'hui un des plus anciens de Paris.
On dit que le futur Général de Gaulle organisait de grandes batailles avec les petits soldats de ce magasin.

Le Plat d'Etain
Le Plat d'Etain
2018-05-22 12:31:00