Dalida

Dalida débarque seule à Orly le soir de Noël 1954, en provenance d'Egypte où elle est née 21 ans plus tôt. Elle veut faire du cinéma. Pourtant, après une année de galère et quelques cours de solfège, c'est finalement comme chanteuse qu'elle se produit à l'Olympia en 1956. C'est un triomphe. Forte de ses succès, Dalida va bientôt s'installer à Montmartre.

TOUS LES LIEUX

En jaune, les lieux les plus intéressants

1Rue de Ponthieu

67, rue de Ponthieu - 75008 Paris

Dalida arrive à Paris le soir du 25 décembre 1954.
Débarquée seule à Orly en provenance de son Egypte natale, elle trouve un premier point de chute dans un petit hôtel de la rue de Ponthieu, proche des Champs Elysées. Elle y restera quelques mois.
Elle abandonne vite son projet de devenir actrice de cinéma pour se réorienter vers la chanson.

2Rue Jean Mermoz

34, rue Jean Mermoz - 75008 Paris

En mai 1955, Dalida déménage au 34 de la rue Jean Mermoz, toujours dans le quartier des Champs Elysées.
Elle partage son appartement - un petit meublé - avec une amie, chanteuse comme elle : Gina Gardel
Sur le même palier, habite un jeune comédien avec lequel elle sympathise : Alain Delon. Tous deux auront une liaison quelques années plus tard.

3Le Drap d'Or

58, rue de Bassano - 75008 Paris

Dalida prend des cours avec un professeur de chant reconnu : Roland Berger.
Ses rapports avec lui sont difficiles, mais il croit en elle et l'envoie faire des essais dans un petit cabaret proche de l'Etoile : le Drap d'Or (devenu aujourd'hui le Raspoutine).
Dalida s'y produit pendant quelques semaines, et c'est là qu'elle se fait remarquer.

4La Villa d'Este

4, rue Arsène Houssaye - 75008 Paris

Dalida chante alors à la Villa d'Este, près des Champs Elysées. C'est là que Bruno Coquatrix, directeur de l'Olympia, la remarque et fait décoller sa carrière en 1955.
Le cabaret a aujourd'hui disparu.

5Olympia

28, boulevard des Capucines - 75009 Paris

Dalida chante en 1956 pour la première fois à l'Olympia, en première partie de Charles Aznavour. C'est pour elle le début d'une longue carrière, mais aussi d'une longue histoire avec l'Olympia. Elle s'y produira à de nombreuses reprises, la dernière fois en 1981 pour y célébrer ses 25 ans de carrière.

6Rue Balzac

3, rue Balzac - 75008 Paris

Avec ses premiers cachets, Dalida quitte le petit meublé de la rue Jean Mermoz, et loue un vrai appartement, rue Balzac. Ainsi, elle reste dans le quartier.
L'adresse a longtemps été occupée par le restaurant de Johnny Hallyday : le Rue Balzac.

7Bobino

14, rue de la Gaité - 75014 Paris

En 1957, Dalida se produit pour la première fois à Bobino. Elle interprète Bambino avec une maîtrise scénique étonnante pour un premier gala. Elle reviendra à Bobino plusieurs fois au début de sa carrière (1958, 1965).

Aujourd'hui, Bobino a bien changé, mais la rue de la Gaité vaut toujours une visite, avec ses théâtres et ses bars, non loin de Montparnasse.

8Avenue Paul Doumer

31, avenue Paul Doumer - 75016 Paris

Après le succès de Bambino, Dalida habite un moment au 31 avenue Paul Doumer, à deux pas de chez Brigitte Bardot qui habite au 71.

9Mairie du XVIème

71, avenue Henri Martin - 75016 Paris

Dalida se marie le 8 avril 1961 à la mairie du XVIème arrondissement avec Lucien Morisse. Ils se connaissent depuis 1956. Lucien Morissedirecteur des programmes d'Europe 1, a contribué à lancer sa carrière.

10Rue d'Ankara

7, rue d'Ankara - 75016 Paris

Après son mariage, Dalida s'installe avec son époux au 7 rue d'Ankara.
Mais rapidement, Dalida entame une relation avec un jeune peintre d’origine polonaise qu'elle a rencontré dans une discothèque : Jean Sobieski. C’est le coup de foudre.
Dalida divorce de Jean Morisse à peine un an après leur mariage, et quitte le domicile conjugal pour s'installer à Neuilly.

11Studio CBE

95, rue Championnet - 75018 Paris

Le studio CBE est le studio mythique où Dalida a enregistré la plupart de ses chansons. Elle aimait l'intimité de ce lieu unique aux allures de cocon construit par Bernard Estardy, son ingénieur du son, décédé en 2006.
Il n'y a pas grand chose à voir sur place... sauf si vous arrivez à vous glisser à l'intérieur pour une petite visite.

12Rue d'Orchampt

11 bis, rue d'Orchampt - 75018 Paris

Dalida a vécu au 11 bis de la rue d'Orchampt pendant 25 ans : de 1962 à 1987. 
C'est dans cette maison que Dalida se suicide dans la nuit du 2 au 3 mai 1987 en avalant une forte dose de barbituriques. La maison n'est pas transformée en musée, mais remaniée, divisée en appartements et vendue. L'endroit - marqué par une plaque commémorative - reste un lieu de pèlerinage et d'émotion.

De là, vous pouvez aller voir les autres lieux relatifs à Dalida à Montmartre.

13Moulin de la Galette

83, rue Lepic - 75018 Paris

Au bout de la rue d'Orchampt se trouve le Moulin de la Galette, au 83 rue Lepic.
Dalida n'aimait pas trop sortir, mais elle faisait exception pour ce petit restaurant à deux pas de chez elle, tenu par un de ses amis, Graziano. Ce restaurant deviendra très vite sa "cantine" et le lieu ou elle aime voir ses amis, sa famille, ses relations de travail. 
Si vous allez sur place, demandez la table près de la fenêtre où Dalida avait l'habitude de s'installer. Elle porte d'ailleurs une plaque en souvenir.

14Hôtel Prince de Galles

33, avenue George V - 75008 Paris

En janvier 1967, en marge d'un festival à San Remo, Luigi Tenco - avec lequel elle doit bientôt se marier - se tire une balle dans la tête dans sa chambre d’hôtel. Dévastée, Dalida tente de se suicider elle aussi un mois plus tard au moyen de barbituriques dans une chambre de l’hôtel Prince de Galles à Paris. Le tentative échoue grâce à l'intervention d’une femme de ménage de l’hôtel.

Un café dans le patio peut être une bonne idée.

15Hôpital Fernand-Widal

200, rue du Faubourg-Saint-Denis - 75010 Paris

Après sa tentative de suicide, Dalida est transportée à l'hôpital Fernand-Widal. Elle y reste dans le coma pendant 5 jours.

Hôpital Fernand-Widal
Hôpital Fernand-Widal

16Madeleine

Place de la Madeleine - 75008 Paris

Le 7 mai 1987, dans l'église de la Madeleine, sont célébrées les obsèques de Dalida.
Pas de traces de cette cérémonie dans l'église aujourd'hui, évidemment, mais la visite de la Madeleine vaut toujours le coup.
En particulier, profitez-en pour aller voir, sur la façade postérieure de l'église, l'évangéliste St Luc privé de sa tête, décapité par un obus de canon allemand, le jour de la Fête Dieu le 30 mai 1918.

17Cimetière de Montmartre

20, avenue Rachel - 75018 Paris

Dalida repose au cimetière de Montmartre, dans la partie haute de la 18ème division, non loin de l'entrée par le 10 de la rue Caulaincourt.
Le caveau est toujours très fleuri.

18Place Dalida

Place Dalida - 75018 Paris

Une petite place de Montmartre porte le nom de Dalida depuis décembre 1996.
En 1997, à l’occasion du dixième anniversaire de sa mort, le quartier de Montmartre décide de lui rendre hommage : son buste, œuvre du sculpteur français Alain Aslan (auteur également de la sculpture qui orne sa tombe), est érigé sur la petite place.

19Vignes de Montmartre

18, rue des Saules - 75018 Paris

La cuvée 1996 du vin de Montmartre porte le nom de Dalida.
Comme toutes les autres, elle a été vendue aux enchères peu après sa récolte.

20Avenue Junot

13, avenue Junot - 75018 Paris

En 1970, Orlando - le frère cadet de Dalida - crée la société de production International Show, qui deviendra ensuite Orlando Productions.
C'este elle qui gère les droits de Dalida aujourd'hui.
Elle est installée non loin de la rue d'Orchampt, à Montmartre. Evidemment.

21Michou

80, rue des Martyrs - 75018 Paris

Ce célèbre cabaret de Montmartre rend tous les soirs hommage à Dalida dans son spectacle de travestis.
On la retrouve parmi d'autres imitations de Chantal Goya, Vanessa Paradis, ou Mylène Farmer, entre autres.

2018-04-28 13:49:00