Auguste Renoir

Auguste Renoir arrive à Paris à 3 ans. Sa famille s'installe dans le quartier du Louvre. A 20 ans, il entre à l'Ecole des Beaux-Arts où il rencontre Monet, Sisley et Bazille, qui deviennent ses amis. Avec eux et leurs acolytes du Groupe des Batignolles, il invente une nouvelle peinture, révolutionnaire. L'impressionnisme est né.

TOUS LES LIEUX

En jaune, les lieux les plus intéressants

1Louvre

93, rue de Rivoli - 75001 Paris

Auguste Renoir naît à Limoges le 25 février 1841 d'un père tailleur de pierre et d'une mère couturière.

En 1844, la famille s’installe à Paris, au 16 rue de la Bibliothèque.
La rue - aujourd'hui disparue - se situait au niveau de l'aile Richelieu du Louvre, près du Carrousel. Edmond - le frère de Auguste - y naît en 1849. Auguste joue souvent dans la cour du Louvre.

Quelques années plus tard, en 1860, Auguste sera admis comme copiste au musée du Louvre, avec la carte n° 320. 
Actuellement, on peut y admirer quelques-unes de ses œuvres, en particulier "La Lecture", peint en 1890 : dans l'aile Sully au 2ème étage.

2Eglise St Roch

296, rue Saint Honoré - 75001 Paris

Entre 1848 et 1854, Auguste suit les cours des frères des Ecoles chrétiennes.
Particulièrement doué en solfège, il fait partie de la chorale de garçons de l'église St Roch, dirigée alors par Charles Gounod.
Puis, en 1854, il suit des cours de dessin à l'école gratuite de dessin, rue des Petits-Carreaux, une école municipale.

Entre temps, en 1851, la famille Renoir a déménagé un moment rue des Gravilliers.
Puis en 1855, elle s'installe au 23, rue d'Argenteuil. D'abord au 5ème étage, puis au 6ème à partir de 1858. Auguste habite là jusqu'en 1862. Sa famille reste un peu plus longtemps, jusqu'en 1868.

3École des Beaux-Arts

14, rue Bonaparte - 75006 Paris

En 1854, Auguste a 13 ans, et il entre comme apprenti à l’atelier de porcelaine Lévy Frères & Compagnie situé 76 rue des Fosses du Temple. Aujourd'hui rue Amelot. Mais l'entreprise ferme en 1959 et Auguste doit travailler pour son frère Pierre-Henri, puis chez M. Gilbert, au 63 rue du Bac.
Il peint des stores en papier translucides qui font office de vitraux dans les églises rudimentaires des missionnaires. Et aussi des éventails... qui l'inspireront plus tard.

Enfin, en 1862, Auguste Renoir réussit le concours d'entrée à l’École des beaux-arts, ce qui est un succès personnel au vu du nombre limité de places offertes (120).

4Place Dauphine

29, place Dauphine - 75001 Paris

Alors qu'il entre aux Beaux Arts, Auguste Renoir habite 29 place Dauphine, avec son ami Emile Laporte qu'il a rencontré au cours de dessin de la rue des Petits-Carreaux.
C'est à cette époque qu'il peint la sœur de ce dernier, Marie-Zélie Laporte.

En 1862, en même temps que les Beaux-Arts, Auguste Renoir fréquente un atelier libre - au 69, rue de Vaugirard - où enseigne le professeur Charles Gleyre. Il y rencontre ceux qui vont devenir ses meilleurs amis et ses compagnons dans l'art : Claude MonetFrédéric Bazille et Alfred Sisley.
Ils ont tous à peu près le même âge et des préoccupations semblables. Les plus aisés vont aider les plus démunis. Ils vont travailler et se distraire ensemble.

Ainsi, en mai 1865, Auguste va habiter au 43 avenue d'Eylau (aujourd'hui avenue Victor Hugo), sans doute chez son ami Sisley. En juillet, tous deux s'installeront à Neuilly, près de la Porte Maillot.

5Rue la Condamine

9, rue la Condamine - 75017 Paris

En 1866 et 1867, Auguste Renoir habite 20 rue Visconti, chez Frédéric Bazille, avec lequel il partage son atelier.
C'est à cette époque, en 1866, qu'il fait la connaissance de Lise Tréhot, qui sera son modèle et sa petite amie jusqu'en 1872.

En 1868, toujours avec Frédéric Bazille, il déménage au 9 rue de la Condamine (à l'époque rue de la Paix).
Il s'agit en fait d'un atelier au 3ème étage, avec une pièce à vivre chauffée à côté.
Aujourd'hui, le 9 de la rue a disparu. La numérotation passant directement de 7 à 11.

6Café Guerbois

9, avenue de Clichy - 75018 Paris

A cette époque, Renoir fréquente le Café Guerbois, situé 9-11 grande rue des Batignolles (aujourd'hui avenue de Clichy).
C'est dans ce café qu'il retrouve Edouard Manet et tous ses compagnons du "Groupe des Batignolles" qui inventent la peinture nouvelle.

A partir de 1870, le groupe des Barbizoniens quitte le café Guerbois pour venir se retrouver au bar La Nouvelle Athènes, au 9 place Pigalle. Il en feront leur quartier général jusqu’en 1878. Renoir vient souvent les rejoindre.

7Rue des Beaux Arts

8, rue des Beaux Arts - 75006 Paris

Entre 1870 et 1873, Auguste Renoir déménage souvent :

En 1870, il partage l'appartement de son inséparable ami Frédéric Bazille, au 8 rue des Beaux arts.
La même année, il loge au 5 de la rue Taranne avec son ami Edmond Maître. La rue a disparu - remplacée par le boulevard St Germain - mais on peut encore voir une inscription gravée qui la rappelle à l'angle du boulevard Saint-Germain et de la rue des Saint-Pères, sur la droite en hauteur.
En avril 1871, Renoir loue une chambre rue du Dragon pour quelques semaines.
Et de l'automne 1871 à l'été 1873, il loue un appartement au 34 rue Notre-Dame-des-Champs, dont il se sert également comme atelier.
Le 34 a aujourd'hui disparu avec le percement du boulevard Raspail.

8Rue Saint-Georges

35, rue Saint-Georges - 75009 Paris

Cette adresse compte dans la vie de Renoir, puisque c'est là qu'il va rencontrer sa femme : Aline Charigot.

En septembre 1873, Renoir quitte en effet le Quartier Latin pour un atelier plus grand au 35 rue Saint-Georges. Avantage non négligeable : il dispose d'une chambre à cette adresse.
Il travaillera là jusqu'en 1876 et y habitera encore plus longtemps : jusqu'en 1882.

Juste en face, au 42, Renoir déjeune tous les jours dans une petite crèmerie. 
Un midi, Aline Charigot déjeune là elle aussi, avec sa mère. Elle a tout juste dix-huit ans, et travaille à Paris comme couturière.
Renoir noue le contact et lui propose de poser pour lui. Ils deviennent bientôt amants, et finiront par se marier en 1890.

Aujourd'hui, la petite crèmerie est devenue un restaurant, où l'on peut imaginer cette première rencontre.

9Boulevard des Capucines

35, boulevard des Capucines - 75009 Paris

En 1873, Auguste Renoir expose au salon des Refusés, au Palais de l'Industrie sur les Champs-Elysées.
Ce salon se déroule en marge du Salon officiel. Il permet à des artistes refusés par le jury du Salon, désigné par les membres de l'Académie des beaux-arts, d'exposer certaines œuvres. Renoir y expose en particulier ses "Cavaliers au bois de Boulogne".
Le Palais de l'Industrie a été détruit en 1896 pour laisser place au Petit Palais et au Grand Palais.

L'année suivante, du 15 avril au 15 mai 1874, se tient la première exposition des Impressionnistes au 35 boulevard des Capucines dans les Studios Nadar à Paris. Renoir y expose 6 tableaux.

10Rue Cortot

12, rue Cortot - 75018 Paris

En 1876, Renoir loue un modeste atelier au 12 rue Cortot : un deux pièces dans les combles. Il y peint "le Moulin de la Galette".

Aujourd'hui le lieu est occupé par le musée de Montmartre et les Jardins Lenoir. On y trouve aussi le Café Renoir où on peut faire une pause.

11Rue Le Peletier

11, rue le Peletier - 75009 Paris

En 1876, du 30 mars au 30 avril, se tient la deuxième exposition des Impressionnistes dans la galerie du marchand d'art Paul Durand-Ruel, au 11 rue Le Peletier. Renoir y expose 15 tableaux.

L'année suivante, du 4 au 30 avril 1877, au 6 rue Le Peletier cette fois, se tient la troisième, où Renoir expose 21 tableaux (dont La BalançoireLa RêverieBal du moulin de la Galette et Portrait d'Alfred Sisley).

La rue Le Peletier a aujourd'hui été profondément transformée, et les bâtiments reconstruits.

Deux ans plus tard, en 1879, dans les locaux du magazine la Vie Moderne, au 13 rue Taitbout, est organisée la première exposition personnelle dédiée à Auguste Renoir. Il y montre uniquement des pastels.

Et c'est encore dans le quartier qu'en 1892, Paul Durand-Ruel organisera - bien des années plus tard - une nouvelle exposition rétrospective dans sa galerie déménagée au 16 rue Laffitte.
Pissarro et Renoir y rencontrent un net succès.

12Rue Norvins

24, rue Norvins - 75018 Paris

En avril 1881, Renoir travaille à la Cité des Artistes, 24 rue Norvins.

Grande résidence privée, gérée par la Mairie de Paris, c'est aujourd'hui un havre de paix, avec mini forêt intégrée, pour artistes français et étrangers. Malheureusement fermée au public, donc il faut être imaginatif pour entrer...

13Boulevard de la Madeleine

9, boulevard de la Madeleine - 75001 Paris

En 1883, Paul Durand-Ruel organise une exposition rétrospective de Renoir au 9 boulevard de la Madeleine, dans ses locaux.

14Rue Houdon

18, rue Houdon - 75018 Paris

En 1885, Renoir habite avec sa femme - Aline Charigot - au 18 rue Houdon. Il y reste jusqu'en 1889.
C'est là que son premier fils - Pierre - voit le jour, le 21 mars 1885.

Auparavant, à l'automne 1883, Renoir avait brièvement loué un grand atelier avec appartement au 4ème étage du 37 rue de Laval (actuellement Victor Massé).

15Bateau Lavoir

13, rue Ravignan - 75018 Paris

Cette année-là, Renoir travaille au Bateau Lavoir, où de nombreux artistes ont séjourné.

Le Bateau Lavoir de l'époque a été détruit par un incendie en 1970. Reconstruit en 1978, il a été réaménagé en 25 ateliers d'artistes, qui y travaillent sans y être logés. Au 11 bis, juste à côté, une vitrine explique son histoire.

16Boulevard de Rochechouart

57 bis, boulevard de Rochechouart - 75009 Paris

Entre octobre 1886 et 1888, Renoir loue d'abord un atelier au 35 boulevard de Rochechouart.

En février 1889, Auguste Renoir s'installe avec sa famille au 11, boulevard de Clichy.
Il dispose sur place d'un atelier.

Quelques années plus tard, en octobre 1911, il louera un autre atelier au 57 bis du même boulevard, qui sera son dernier atelier parisien.
En effet, installé à Cagnes-sur-Mer à partir de 1903 avec sa famille, il va s'éteindre au Domaine des Collettes le 3 décembre 1919.

17Château des Brouillards

13, rue Girardon - 75018 Paris

D'octobre 1889 à 1894, Renoir habite dans le pavillon surnommé le "Château des Brouillards" au 13 rue Girardon.
Son atelier est juste à côté, au 39.
C'est là que, le 15 septembre 1894, naît le futur cinéaste Jean Renoir.

Le site est aujourd'hui privé, mais on peut en faire le tour et apercevoir les jardins et le bâtiment.
Il se dit qu'il serait à vendre. Et si cela intéresse quelqu’un, la mise à prix serait de 7 750 000 €…

18Mairie du IXème

6, rue Drouot - 75009 Paris

Le 14 avril 1890, Auguste et Aline se marient à la mairie du IXème arrondissement.
Ils ont déjà un fils - Pierre - et en auront encore deux : Jean et Claude.

19Rue de la Rochefoucauld

33, rue de la Rochefoucauld - 75009 Paris

En 1892, Renoir occupe un atelier à la Villa des Arts, 15 rue Hégésippe Moreau.
En 1894, il s'installe à Essoyes, dans l'Aube. Il y achètera une maison en 1896.
Il continue toutefois de travailler à Paris, et s'installe en 1895 dans un atelier au 23, rue Jean Dolent (rue Humboldt à l'époque).

Entre avril 1897 et 1902, il loge au 33 rue de La Rochefoucauld, au 4ème étage, au coin de la rue La Bruyère. Son atelier est au 64.
Une plaque commémorative rappelant cette période est posée au 26 rue La Bruyère, juste à côté.

Enfin, en 1901, Renoir habite au 43, rue Caulaincourt. Son atelier est au 73.
Ce sera son dernier domicile parisien, puisqu'il passera les dernières années de sa vie dans le Sud, à Cagnes sur Mer.

20La Bonne Franquette

18, rue Saint-Rustique - 75018 Paris

La Bonne Franquette fut à la fin du XIXème siècle et au début du XXème un rendez-vous d'artistes dont Auguste Renoir faisait partie. Elle s'appelait alors "Aux billards en bois".
Une plaque sur la façade fait référence à cette époque.
Et sur le mur d'en face, une autre plaque rappelle que Renoir fréquentait aussi le Consulat, juste à côté.

21Musée de l'Orangerie

Jardin Tuileries - 75001 Paris

Le musée de l'Orangerie, c'est le musée de Renoir à Paris. On peut y admirer nombre de ses œuvres.

22Musée d'Orsay

1, rue de la Légion d'Honneur - 75007 Paris

Le musée d'Orsay présente évidemment plusieurs œuvres de Renoir dans la partie réservée aux Impressionnistes, au 5ème niveau.
Mais on peut aussi voir exposées une sculpture de Renoir, ainsi qu'un médaillon de Coco, son fils.
En effet, on oublie souvent que Renoir a été sculpteur sur la fin de sa vie, à partir de 1913.

23Musée Picasso

5, rue de Thorigny - 75003 Paris

Au musée Picasso, une salle est consacrée à Renoir, avec quelques tableaux.

24Petit Palais

Avenue Winston Churchill - 75008 Paris

Le musée des Beaux-Arts du Petit Palais conserve, dans ses collections, plusieurs œuvres de Renoir.

Attention : ces œuvres ne sont pas toujours présentées au public.

25Musée Rodin

77, rue de Varenne - 75007 Paris

Au premier étage du musée Rodin, est exposée une toile de Renoir : "Femme nue"

Femme nue - 1880
Femme nue - 1880

26Musée Carnavalet

16, rue des Francs Bourgeois - 75003 Paris

Une estampe de Renoir figure dans les collections du musée Carnavalet : "Femme nue couchée"

Attention : le musée est fermé jusqu'à fin 2019 pour travaux.

Femme couchée nue
Femme couchée nue

27Restaurant le Renoir

38, rue de Vaugirard - 75006 Paris

Tout proche du Sénat et du Luxembourg : le restaurant Le Renoir.
Cela dit, aucune évocation de Renoir dans ce restaurant... à part son nom.

Restaurant le Renoir
Restaurant le Renoir

28Hôtel Renoir

Rue du Montparnasse - 75014 Paris

A Montparnasse, deux hôtels portent le nom de Renoir, dans la même rue.
Au 39, l'hôtel Renoir Montparnasse, et au 56, l'hôtel Unic Renoir St Germain.
L'un et l'autre sont décorés de quelques œuvres du peintre (des copies s'entent), en particulier à l'accueil et dans les chambres.

Pour terminer, on peut aussi citer le lycée Auguste Renoir, situé 24 rue Ganneron dans le 18ème.
Il s'agit d'un établissement d'enseignement technologique d'arts appliqués.

Et aussi la rue Raymond Losserand, où l'on trouve à côté les uns des autres :
- le square Auguste Renoir, au 205
- le gymnase Auguste Renoir, au 207
- et le bar Le Renoir, au 213.

2018-05-22 08:01:00